Conservatoire d'espaces naturels de Corse

patrimoine naturel et culturel de la Corse

Nos actions » Gestion de sites

Conservatoire d'espaces naturels

Le Conservatoire d' Espaces Naturels de Corse, affilié à la Fédération nationale des Conservatoires d’Espaces Naturels, est un groupement spécialisé de l’Association depuis 1992. Sa vocation est de gérer des espaces naturels sensibles, après en avoir obtenu la maîtrise foncière ou la maîtrise d’usage.


En 2012, 20 sites représentant 180 hectares sont déjà en portefeuille, ce sont les suivants classés par zone géographique :

- Les ïlots marins : 8 îlots rocheux riches d’espèces rares (notamment Silene veluta) ;

- Le Golfe du Valinco, abritant la buglosse crépue : Portigliolu, Cala Piscona, ,  ;

- Deux plages du sud-est de la Corse, abritant la buglosse crépue : Cannella et Favone ;

- Basse vallée du Tavignano :  colonies de nidification du guêpier d’Europe, Merops apiaster, à Aléria et Antisanti ;

- Le Cap Corse : la station ornithologique de Barcaggio à la pointe du Cap corse ;

- La Balagne : le plan d’eau artificiel de Codole (Haute Corse) pour les oiseaux hivernants et la cistude d’Europe, Emys orbicularis.

- Le massif de Tenda : le site de Vetrice

- La Costa Verde : le site de Querci

Cuscione-Bavella : le site d'Asinao 

 

Ilots de Marins

Dans ce secteur, 4 îlots sont concernés : Roscana, Stagnolu, Ziglione et Cornuta.

 

Taxon endémique littoral cyrno-sarde, le Silène velouté est présent sur ces îlots, sauf sur Cornuta. Le Silène st considéré comme très rare, voire relictuel pour certains auteurs. A l’heure actuelle, le Silène velouté se localise principalement sur des petits îlots au Sud de la Corse et au Nord de la Sardaigne. L’aire de répartition très réduite de cette plante en fait une espèce très vulnérable. En Corse, la plante est connue, uniquement dans le Sud, dans 17 stations sur îlots et dans 10 stations côtières (généralement en face de l’îlot où elle est présente). En Sardaigne, la plante est plus rare et est connue uniquement de 5 stations sur l’Archipel de la Maddalena.

 

Lire la suite »

Golfe du Valinco

Plusieurs plages sont concernées sur le secteur, la majorité abrite la Buglosse crépue (Anchusa crispa) : Portigliolu, Cappiciolu, Campitellu.

Le conservatoire intervient aussi, au-delà de la maîtrise d'usage, sur le site Natura 2000 n°FR9400594 « Sites à Anchusa crispa de l'embouchure du Rizzanese et d'Olmeto » pour notamment des études sur les tortues cistudes d'Europe et tortues de Floride (invasive).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lire la suite »

Plages du sud-est

Dans ce secteur, il y a deux plages abritant la Buglosse crépue (Anchusa crispa) : plage de Cannella et plage de Favone.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lire la suite »

Les sites de la basse vallée du Tavignano

Sur la basse vallée du Tavignano, deux types de sites sont actuellement gérés par le conservatoire : un site contenant des chauves-souris et des sites abritant les guêpiers d'Europe.

 

Lire la suite »

Sites du Cap Corse

Les activités de baguage dans le Cap Corse, sur le site de Barcaggio, sont menées depuis 1979 au printemps, par le Groupe Ornithologique de Corse (intégré au CENC) et grâce au bénévolat de nombreux participants (ornithologues, bagueurs, adhérents …).

 

© T. Stoecklé

Lire la suite »

Site de Balagne : le barrage de Codole

©S. Travichon

 

Situé à 10km d’Ile Rousse (Haute-Corse), sur les trois communes de Speloncato, Santa Reparata di Balagna et Feliceto, le barrage de Codole a été édifié, au début des années 80, par la SOMIVAC.

Cet ouvrage, destiné à la desserte en eau brute et potable (après traitement) du secteur Est de Balagne, constituait, alors, le plus grand plan d’eau douce de la Balagne et de la côte occidentale de l’île.

Entouré d’une végétation typiquement méditerranéenne, ce plan d’eau offre un habitat favorable à de nombreuses espèces et la végétation hygrophile qui s’y développe favorise, notamment, la présence de la Cistude d’Europe et celle d’oiseaux d’eau au cours des périodes de migration, d’hivernage et de reproduction. Il est également très prisé des locaux pour les balades, les pique niques dominicaux … et les bonnes parties de pêche.

Lire la suite »

Site du massif de Tenda : forêt de Vetrice

Description de la parcelle :

La parcelle de 18,74 hectares, contient une petite forêt relictuelle d’environs 5ha (versant ubac) contenant en grande majorité des pins larici (Pinus nigra subsp. laricio var. corsicana). La parcelle est située à environ 5Km du village de Canavaggia et l’altitude moyenne est de 1100 mètres.

La forêt présente un sous-bois à bruyère arborescente (Erica arborea) et bruyère à balais (Erica scoparia), elle abrite aussi quelques pins maritimes et de très jeunes chênes verts. Cet habitat à pin lariciu occupe l’étage supraméditerranéen. Ces forêts relictuelles de pins restent rares sur le massif de Tenda, et celle de Vetrice correspondrait au plus grand peuplement d’arbres matures recensé sur le massif par Philippe Ollandini (comm., pers., Thibaut J.C.).

Le saule blanc a été observé sur la parcelle, cette espèce est nommée en corse « Vetrice » (ou aussi « Virgastru ») d’après la Flore forestière Tome 3 (comm. pers., C. Panaiotis). Et le nom du lieu-dit indiqué sur le cadastre est exactement « ombria alla Vetrice », cette espèce a donc probablement inspiré le nom de ce lieu-dit. Notons qu’en Italien et en Corse, d’autres saules (Salix viminalis, Salix atrocinerea) seraient aussi appelés vulgairement « Vetrice » (sources : wikipedia, Flore forestière française).

 

Cette petite forêt située dans une dépression a résisté aux incendies mais ces derniers ont favorisé le développement du pin maritime. D’après nos informations, la parcelle aurait subi des incendies en 2003 et 1985, les habitants du village pourront nous le confirmer.

 

On relève des hauteurs d’arbres intéressantes et de nombreux cônes au sol peuvent être observés, le Pin laricio a donc une grande capacité à se régénérer. La hauteur des arbres dominants varie de 16m à 32m au sein de la parcelle. Le haut de la parcelle (sud-est) est sur une station sèche et le bas (nord-ouest) est situé sur une station plus humide (comm. pers., F. Torre CRPF).

On note aussi la présence d’un cours d’eau asséché l’été, situé en contrebas de la forêt, de jeunes pins maritimes y sont installés ainsi que quelques saules blancs.

Lire la suite »

Costa Verde - site de Querci

 

 

 

 

 

 

 

 

Lire la suite »

Cuscione-Bavella

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lire la suite »