Conservatoire d'espaces naturels de Corse

patrimoine naturel et culturel de la Corse

Les travaux scientifiques

Liste des travaux scientifiques réalisés par l'association et ceux auxquels elle a participé

Rechercher           

N°196 - Inventaire des fontaines de bords de routes nationales en Corse

Auteur : ALESSANDRI J. - Publié en 2008 - Editeur : AAPNRC

Mots clés : fontaines, routes

215 pages

Commentaires : Rapport disponible à l'association

Au cours de cette étude, nous avons évidemment été amenés à traverser des agglomérations et, sans en faire une généralité, nous avons pu constater que les fontaines érigées dans l’espace urbain présentaient souvent un caractère ostentatoire qui dépassait leur seule fonctionnalité, tandis que celles recensées dans ce rapport, isolées lors de leur érection sur des routes peu fréquentées, s’inscrivaient entièrement dans un contexte utilitaire à une époque où la traction animale était la règle, même si nombre d’entre elles répondaient à une recherche esthétique certaine. Le couple fontaine/lavoir, de la sphère villageoise, espace de rencontres, de commérages, d’amours naissantes, s’oppose donc au couple fontaine/abreuvoir, des bords de route, lieu de passages, de haltes et de réconforts. Au terme de ce cheminement sur les routes nationales de l’île, les statistiques établies nous semblent significatives et pertinentes, elles permettent d’établir quelques constats majeurs :
* A quelques exceptions près (alimentation sur réseau d’eau), plus aucune fontaine ne coule en deçà de l’altitude de 400 mètres et 59% des fontaines des routes nationales corses sont définitivement taries.
* Toutes les fontaines disparues (1/4 de l’ensemble) se trouvaient à une altitude inférieure à 475 mètres.
* Les fontaines nouvelles (par rapport à l’étude de référence) représentent 20% de l’ensemble.
* La répartition départementale est absolument équilibrée.
* Les routes nationales 193 & 196 renferment à elles seules 2/3 des fontaines.
* La répartition entre les trois états : « bon », « à reprendre », « sans objet » (fontaines disparues ou quasi disparues) est équilibrée.
* Dans le département de Corse du Sud, la quasi-totalité des fontaines ne coulent.
(Document consultable à l'association)