Conservatoire d'espaces naturels de Corse

patrimoine naturel et culturel de la Corse

Les travaux scientifiques

Liste des travaux scientifiques réalisés par l'association et ceux auxquels elle a participé

Rechercher           

N°312 - Recensement des colonies urbaines de goélands leucophées dans Ajaccio

Auteur : GOES F. - Publié en 2012 - Editeur : CEN Corse / ville d'Ajaccio

Mots clés : Goélands, Ajaccio, oiseaux

Télécharger le rapport - 30 pages

La ville d'Ajaccio a mandaté le Conservatoire d'Espaces Naturels de Corse pour la réalisation d'un premier état des lieux des colonies urbaines de Goéland leucophée. L'étude avait pour objectifs principaux de recenser les effectifs nicheurs, de cartographier les nids et d'évaluer les nuisances causées par les oiseaux. Elle a été conduite en mai et juin 2012 par un ornithologiste. Le recensement et la localisation des couples nicheurs ont été obtenus par l'observation à distance depuis des points de vue surplombant différents secteurs de la ville. Les informations sur les nuisances ont été recueillies auprès de la population tout au long de l'étude de façon opportuniste et suite à des plaintes relayés par les services de mairie. Elles ont été complétées par les constats terrain et les observations directes.

L'étude a recensé 91 couples nicheurs répartis dans tous les secteurs de la ville, permettant d'estimer l'effectif urbain à 100-120 couples. Ce résultat suggère une dynamique d'implantation de l'espèce en ville, alors que parallèlement les effectifs déclinent dans le Golfe d'Ajaccio depuis 5-10 ans. Les goélands nichent aussi bien sur les toits-terrasses des quartiers résidentiels que sur les toits de tuiles du centre-ville, où l'occupation est plus dense. Les nuisances concernent en premier lieu l'agressivité de parents goélands dans les secteurs de toits-terrasses mais aussi des plaintes pour dérangements sonores liés aux dortoirs ou couples nicheurs, et pour les souillures causées par les fientes des oiseaux.

Les mesures préconisées pour limiter l'expansion de l'espèce en ville et les nuisances associées sont essentiellement préventives, visant à réduire l'accès aux sources de nourriture (ordures ménagères, nourrissage non sélectif) et à dissuader l'installation sur les toits-terrasses (type de revêtement). Une évaluation plus complète de la problématique des nuisances actuelles est recommandée. Un recensement répété à intervalle régulier selon la même méthodologie, couplé à l'évaluation des nuisances, permettra un suivi des effectifs urbains et d'évaluer l'impact des mesures prises.