Conservatoire d'espaces naturels de Corse

patrimoine naturel et culturel de la Corse

Les travaux scientifiques

Liste des travaux scientifiques réalisés par l'association et ceux auxquels elle a participé

Rechercher           

N°317 - Compléments sur l'avifaune de la zone de protection spéciale (ZPS) d'Urbino

Auteur : GOES F. - Publié en 2012 - Editeur : CEN Corse / CELRL

Mots clés : avifaune, oiseaux, ZPS, Urbino, Urbinu, étang, Natura 2000

Télécharger le rapport - 17 pages

Commentaires : Partenaire : CELRL

Le Conservatoire de l'Espace Littoral des Rivages Lacustres a délégué au Conservatoire d'Espaces Naturels de Corse une étude complémentaire sur l'avifaune en période nuptiale dans la partie nord de la Zone de Protection Spéciale (ZSP) d'Urbino.

Les données ont été récoltées sur deux stations : Del Sale et Siglione. La première est dominée par un marais d'eau douce à vaste roselière ; la seconde est une mosaïque de marais, de plantation d'eucalyptus, pins et maquis. La méthode suit le protocole standard des points d'écoute par Echantillonage Ponctuel Simple (EPS) lors de deux passages durant la période principale de nidification. Ces données ont été complétées par des observations complémentaires et des prospections nocturnes, ciblant prioritairement les espèces inscrites à l'Annexe 1 de la Directive Oiseaux.
L'étude a réalisé 10 points d'écoute à Del Sale et 9 points d'écoute à Siglione le 8-9 mai et 28-29 mai. L'effort de prospection totalise, toutes méthodes confondues, 33 heures.

Les résultats confirment la richesse spécifique (76 espèces contactées) et l'intérêt patrimonial ornithologique du site (14 espèces prioritaires).
Parmi les espèces patrimoniales européennes, les stations hébergent
quelques couples de Busards des roseaux, d'Engoulevents d’Europe,
d'Alouettes lulus et de Pipits rousselines. D'autres utilisent le site sans s'y reproduire (Milan royal, Faucon pèlerin, Rollier d'Europe), ou nidifient sur d'autres secteurs de la ZPS (Sterne pierregarin). L'étude a établi la présence d'une espèce prioritaire non connue sur le site : l'Oedicnème criard (un ou deux couples).

Aucun échassier n'a été confirmé nicheur sur les stations prospectées. La présence du Héron pourpré et l'Echasse blanche indique néanmoins une reproduction probable dans un autre secteur de la ZPS, comme noté en 2000 et 2007 respectivement.

Le site est également d'importance régionale pour la Nette rousse (14 adultes observés et nidification d'au moins un couple avec succès) et pour le Tadorne de Belon, nicheur régulier sur l'étang d'Urbino.
Sur quatre espèces prioritaires non contactées bien que répertoriées comme nicheuses en 1995 et 2000, trois – le Blongios nain, la Lusciniole à moustache et la Fauvette pitchou – sont discrètes, très rares et/ou irrégulières, et dès lors ont pu passé inaperçues. Par contre, le cas de la Pie-grièche écorcheur, auparavant nicheuse assez commune, est préoccupant. L'espèce mérite une attention particulière lors des prochaines études pour clarifier son statut.