Conservatoire d'espaces naturels de Corse

patrimoine naturel et culturel de la Corse

Les travaux scientifiques

Liste des travaux scientifiques réalisés par l'association et ceux auxquels elle a participé

Rechercher           

N°319 - Etude diagnostique de la Salamandre de Corse (Salamandra corsica, Savi 1838)

Auteur : BOSC V. et DESTANDAU R. - Publié en 2012 - Editeur : CEN Corse

Mots clés : Salamandre, corse, amphibien

Télécharger le rapport - 26 pages

La Salamandre de corse est une espèce qui a fait l’objet de peu d’étude. De fait, elle est peu connue et les champs d’investigation pour améliorer nos connaissances sont vastes.
Quatre pistes d’actions en faveur de la conservation de la Salamandre de Corse sont envisagées par l’OEC et développé dans ce rapport :
(1) actualiser notre connaissance de la répartition de l’espèce en Corse (actualisation de la carte de l’atlas 1992) ;
(2) établir une analyse écologique de la répartition de l’espèce en Corse ;
(3) évaluer l’état de conservation de l'espèce : veille sanitaire (présence de la chytridiomycose) ;
(4) proposer des protocoles de suivi d'une ou deux populations (une en milieu forestier classique et la seconde en limite altitudinale de répartition) afin de mieux appréhender les connaissances écologiques de cette espèce.

La mise en œuvre par le CEN-Corse a permis de mobiliser un réseau important d’observateurs, tant insulaire que continental et d’améliorer notre connaissance de répartition de la Salamandre Corse.
L’analyse écologique de cette répartition très vaste sur le territoire est aujourd’hui limitée et devrait faire appel à des méthodes plus adaptées, dont la génétique.
Plusieurs échantillonnages concernant le chrytide ont été réalisés sur l’ensemble du territoire (vizzavona, Taravo, Rizzanese). Les résultats d’analyse sont en cours de production par le laboratoire spécialisé SPYGEN (Grenoble).
Enfin, il est proposé des investigations de terrains sur deux sites de référence : un en massif forestier d’altitude (>1000m) et le second dans un milieu arboré de basse altitude (< 500m). Ces protocoles ont pour but d’améliorer notre connaissance de cette espèce endémique, portant particulièrement sur la phénologie de la reproduction, les abondances et les structures de population.