Conservatoire d'espaces naturels de Corse

patrimoine naturel et culturel de la Corse

Les travaux scientifiques

Liste des travaux scientifiques réalisés par l'association et ceux auxquels elle a participé

Rechercher           

N°375 - Mise en oeuvre des mesures compensatoires tortue d’Hermann sur le site de Loreto. Suivi annuel de la population du site de relâché année 2014

Auteur : FLEURIAU R. et BOSC V. - Publié en 2014 - Editeur : CEN Corse

Télécharger le rapport - 38 pages

Le suivi standardisé incluant 2 nouveaux sites a débuté cette année, la récolte et la synthèse des données futures permettront d’analyser l’état général de la population sur le site de Loreto. En l’état l’ensemble des connaissances acquises sur site ces dernières années indique que la parcelle suivie abrite une belle population de tortue d’Hermann, révélée par une bonne densité globale. La structure de population paraît complète, on observe l’ensemble des classes d’âge, de la reproduction ainsi que le recrutement de jeunes individus à l’âge adulte.
L’indice SCORE de l’état de la population atteint la valeur maximale de 5. Cette note nous indique que le site est dit « prioritaire » en termes de conservation de l’espèce à l’échelle insulaire au vu de la qualité de population (bon IAH et bonne démographie). D’un point de vue géographique le site se situe en marge d’une zone urbaine et d’infrastructures industrielles, les enjeux de conservation n’en sont donc que plus important.
Les récoltes de données futures permettront d’affiner la connaissance de l’état général de la population. On voit par exemple cette année que le sex-ratio est fortement biaisé en faveur des femelles, alors qu’une population équilibrée s’approche généralement de valeurs proche de 1. Il est fort probable qu’une partie de ces résultats évoluera au cours de ce suivi et c’est bien le résultat global de toute la période de ce suivi qui sera à considérer dans l’interprétation des données.
Cette population est suivie pour une durée de 5 années, soit jusqu’en 2017. Aussi, afin d’affiner le recueil de données et leurs interprétations, le CEN Corse a réalisé en 2014 une cartographie des unités de végétation présentes sur le site. Le marquage permanents des individus devra être perfectionné afin qu’il perdure sur les 5 années de suivi, ce qui permettra notamment d’avoir des éléments sur la survie des animaux.
Cette année, les gardes du Conseil General de Corse du Sud ont contribué aux comptages lors des premiers passages sur le site. Cette participation pourra être renouvelée dans le cadre de cette étude pour assurer une partie des futurs passages.