Conservatoire d'espaces naturels de Corse

patrimoine naturel et culturel de la Corse

Les travaux scientifiques

Liste des travaux scientifiques réalisés par l'association et ceux auxquels elle a participé

Rechercher           

N°382 - Suivi des populations de rapaces nicheurs d’intérêt patrimonial - 2014

Auteur : CART S., FAGGIO G. et LEPORI L. - Publié en 2014 - Editeur : CEN Corse

Mots clés : Rapaces nicheurs

Télécharger le rapport - 30 pages

Le CEN Corse souhaite mettre l’accent sur le suivi de trois espèces de rapaces nicheurs d’intérêt patrimonial. L’Autour des palombes, le Faucon pèlerin et le Milan royal sont trois espèces inscrites à l’annexe 1 de la directive oiseaux (à protéger particulièrement). Ce suivi
permettra d’améliorer les connaissances aussi bien de la répartition que de la reproduction de ces espèces.
Le Milan royal fait l’objet d’un suivi réalisé part le CEN Corse depuis 2006 dans le cadre d’un PNA (Plan National d’Action), suivi de la reproduction, baguage, marquage alaire, suivi des oiseaux marqués, suivi des dortoirs. En 2014 à Ajaccio, une étude foncière a été réalisée au
niveau des territoires et des dortoirs à enjeux prioritaires (potentiellement menacés par des actions d’origines anthropiques). Pour le Faucon pèlerin, la recherche et le suivi des premiers couples a débuté à partir de
2003 dans la région Ajaccienne. Progressivement, le nombre de couples recensé a augmenté. Aujourd’hui, 8 territoires sont connus dans le secteur d’étude et suivis de façon exhaustive (suivi de la reproduction, nombre de jeunes à l’envol, sexage des jeunes). L’Autour des palombes est un rapace très discret donc assez difficile à observer. De ce fait, entres autres, des lacunes sur sa répartition persistent dans certaines régions de Corse.
Le CEN Corse a débuté en 2013 un travail de recensement et de suivi de la reproduction dans des secteurs où l’espèce est peu connue jusqu’à présent (région Ajaccienne et Cap Corse). Pour les années à venir, il nous paraît important de poursuivre le travail initié en 2014. Pour que les résultats soient à la hauteur de ceux apportés, il faudrait redimensionner le nombre
de journées de travail accordé en 2014 (résultats obtenus dans une certaine mesure par une large contribution bénévole) par rapport au travail de terrain réellement engagé.