Conservatoire d'espaces naturels de Corse

patrimoine naturel et culturel de la Corse

Présentation » Le Conservatoire

Connaître et protéger le patrimoine naturel et culturel de la Corse … depuis plus de 40 ans !

Le conservatoire - Sa vie - Ses activités 

 


Historique


1972 : L'association des Amis du Parc Naturel Régional de Corse (AAPNRC) est née au Journal Officiel du 4 août 1972 (association loi 1901). Elle a été conçue par les personnalités, pionnières en matière de protection de la nature et de l'environnement en Corse qui, à l'origine de la création  du Parc Naturel régional, entendaient "porter sa parole" hors de son périmètre : d'où son appellation. 

Ci-contre le logo de l'association des Amis du Parc Naturel Régional de Corse.

1977 : Création du groupement spécialisé "Groupe Ornithologique Corse" (GOC) qui organise notamment entre 1979 et 2008 le camp de baguage de Barcaggio.

Créé en 1977, le Groupe Ornithologique Corse, autre groupement spécialisé de l’Association, réalise de nombreux travaux à caractère scientifique sur les oiseaux de Corse.

Depuis 1979, il organise, chaque année, le camp de baguage de Barcaggio (Cap Corse), opérationnel pendant un mois au printemps.
Il assure le comptage des oiseaux d’eau hivernants (Wetlands International),

Il travaille, avec le soutien de l’Office de l’Environnement et de la Direction Régionale de l’Environnement, (DIREN), à l’élaboration d’une base de données ornithologiques.

Ci-contre le logo du groupement spécialisé de l'asssociation.

1978 : Agréée, au niveau régional, par le Ministère de l'Environnement, au titre de la loi de 1930 sur la protection de la nature, elle dépasse, de ce fait, tant dans ses compétences que dans ses activités, les territoire même du PNRC.

1992 : Le conservatoire d'Espaces Naturels de Corse devient un groupement spécialisé de l'Association qui adhère à la Fédération des Conservatoires d'Espaces Naturels (FCEN)

2011 : Un changement de nom s'opère en "Conservatoire d'Espaces Naturels de Corse, Association des Amis du Parc Naturel Régional de Corse" (CENC, AAPNRC) lors de l'Assemblée Générale du 3 avril 2011 (JO du 16 juin 2011). 

Fin 2011 : Un nouveau logo est défini pour la Fédération ainsi que pour plusieurs conservatoires dont le CEN Corse.

2012 : Lors de l'Assemblée Générale du 25 mars 2012, le nom de l'association devient exclusivement "Conservatoire d'Espaces Naturels de Corse" (CEN Corse).

2014 Arrêté n° 2014021.0005 en date du 21 Janvier 2014 (renouvellement). Portant agrément de l’association « Conservatoire d’Espaces Naturels de Corse » au titre des associations de protection de l’environnement.

 


Fonctionnement

Indépendante du Parc Naturel Régional de Corse (PNRC), elle n’a aucun lien juridique ou financier avec lui. Mais les deux organismes, s’inspirant d’une même ‘’philosophie’’, ont développé, pendant plus de trente ans, une complémentarité dans l’action et dans la réflexion, complémentarité qui s’est traduite, par exemple, par la création, dans les années 80, de la Réserve Naturelle des Iles Lavezzi.

Le conservatoire emploie, aujourd’hui, 10 personnes.

Forte de plus d'une centaine d'adhérents, elle est gérée par un Conseil d’Administration de 12 membres, tous bénévoles et venant d’horizons divers.

Les adhérents peuvent participer à des sorties nature ou découverte, mais aussi à des chantiers organisés sur les sites gérés par le conservatoire.

Le conseil scientifique est en cours de formation.

Le principaux financeurs publics sont les suivants :


- l'Office de l'Environnement de la Corse (OEC)  

 

- la Direction Régionale de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement (DREAL)

 

- Agence de l'Eau Rhône-Méditerranée-Corse (AERMC)

 


Missions

En tant que Conservatoire d'Espaces Naturels, le CEN Corse partage une charte commune à tous les autres CEN de France:
 

Connaître

Les Conservatoires d’espaces naturels privilégient la connaissance scientifique dans l’ensemble de leurs travaux et notamment pour l’expertise, la gestion des milieux et son suivi. Pour ce faire, ils mobilisent les compétences nécessaires, notamment par la mise en place d’un Conseil Scientifique. Ils travaillent en synergie avec d’autres organismes, réseaux ou structures.

Le CEN Corse œuvre particulièrement dans deux domaines :

  • l’ornithologie
  • l’herpétologie (Amphibiens et Reptiles)

Le Conservatoire participe à plusieurs Plans Nationaux d'Action (PNA) et notamment les espèces suivantes : Milan royal (Milvus milvus), Tortue d'Hermann (Testudo Hermanni), Crapaud vert (Bufo viridis), Tortue Cistude d'Europe (Emys orbicularis), Buglosse crépue (Anchusa crispa)...

 

Protéger

Les Conservatoires d’espaces naturels agissent en recherchant la maîtrise foncière ou la maîtrise d’usage (location, convention, …) pour assurer la conservation et la restauration du patrimoine naturel.
Les Conservatoires d’espaces naturels et leur fédération ont pour mission de travailler à garantir la pérennité des espaces acquis, notamment  par la création d’un fonds ou d’une fondation. 

En 2014, le CEN Corse a la maîtrise d'usage et foncière de 20 sites, ce qui représente 260 hectares.

--> sites gérés par le CEN Corse <--

Historiquement, le Conservatoire a aidé à la mise en place du Parc Naturel Régional de Corse (PNRC) et aux réserves de l'étang de Biguglia et des îles Lavezzi. Il a aussi aidé à la mise en place d'Arrêté de Protection de Biotope (îlots marins). Il participe actuellement à d'autres projets de création de réserve naturelle.

 

Gérer

Pour atteindre ces objectifs, les Conservatoires d’espaces naturels mettent en œuvre une gestion durable des sites.
Pour chaque site, un plan de gestion est rédigé à partir de l’étude des enjeux, des atouts, des contraintes et des menaces constatés ou à prévoir sur le site ou des sites analogues. Ce plan de gestion est validé par le Conseil scientifique.  
Les Conservatoires d’espaces naturels veillent à y associer les acteurs locaux  et les partenaires techniques et financiers. Ils privilégient, dans la mesure du possible, la participation et l’accueil du public. Il est dans les missions des Conservatoires d’espaces naturels de rechercher les moyens d’évaluer l’impact de leurs interventions sur les sites qu’ils gèrent.

Le Conservatoire organise chaque année des chantiers d'automne organisés par l'ensemble des conservatoires d'espaces naturels en France. 

Le CEN Corse participe à la gestion d'espaces naturels via :

Valoriser

L’appropriation et la connaissance du patrimoine naturel par les habitants d’un territoire et par le public sont garants de la pérennité et du développement de l’action conservatoire. L’éducation à la protection de la nature et l’assise citoyenne sont des moyens essentiels pour garantir l’avenir de nos milieux et de leur  diversité biologique.  De ce fait, la diffusion des connaissances est une des missions des Conservatoires d’espaces naturels et de leur fédération.

--> Le CEN Corse:

  • Réalise de nombreuses sorties et animations tout au long de l'année, et crée des outils et supports de communication
  • Participe à de nombreuses manifestations de sensibilisation : Festiventu, la fête de la science, Fête de la nature, etc
  • Participe à des programmes pédagogiques, tels que la réalisation d'un projet pédagogique sur les zones alluviales de Corse
  • Crée divers documents de communication.

Veille environnementale / Promouvoir un aménagement durable de la Corse

Le CEN Corse siège, avec voix délibérative, dans de nombreuses instances et commissions:

Il participe à la surveillance des atteintes portées à l’environnement, les dénonce au besoin et peut en référer à la justice.

Il a participé à la mise en place du réseau Natura 2000 et à l’élaboration du plan régional de collecte et d’élimination des déchets ménagers.

Il s’implique dans les grands débats régionaux ayant pour objet la préservation de l’environnement, l’aménagement harmonieux du territoire et le développement durable et, cette année, il s’est plus particulièrement investi dans la prévention des incendies par la reconquête agricole et pastorale de l’intérieur.



L'équipe:                        

Siège de Borgo :                                                                                                         

  • Fabien ARRIGHI : Directeur
  • Gilles FAGGIO : Chargé de missions                                                                                                 
  • Valérie BOSC : Chargée de missions                                                         
  • Arnaud LEBRET : Chargé de missions
  • Claudia ORSINI : Assistante Gestion comptable
  • Ludovic LEPORI : Chargé d'études
  • Julien BERGES : Chargé d'études

Antenne de Propriano :

  • Julie PEINADO : Chargée d'études
  • Romain FLEURIAU : Chargé d'études 
  • Gwennaëlle DANIEL : Chargée de missions
  • Delphine TRIPONEL : Chargée d'études

Et secteur Ajaccio :

  • Sébastien CART : Chargé d'études

Les Membres du Bureau:

  • Le Président: Monsieur Dominique TASSO
  • Le Vice Président: Monsieur Claude BAUDET
  • Le Secrétaire Général: Monsieur Thierry DEFLANDRE
  • Le Trésorier: Monsieur Guy CALMELS
  • Membre : Monsieur Michel LEENHARDT
  • Membre: Monsieur Pascal WOHLGEMUTH

 


Engagements

Signataire de la charte des conservatoires d'espaces naturels

Adhérent au Système d'Information sur la Nature et les Paysages (SINP)

 

Signataire de la convention d’Alghero sur la biodiversité marine et côtière en Méditerranée

 

 

 

Signataire de la charte pour les zones humides de l’Agence de l’Eau Rhône-Méditerranée-Corse

 

Adhérent au :   

 

L’Association s’engage également à :

  • procéder au tri sélectif des déchets : piles, papier (après réutilisation en papier brouillon), emballages, cartouches d’encre, bouchons plastique, verre, …
  • viser à utiliser autant que possible des produits écologiques, du commerce équitable, biodégradables ou les moins polluants.