Conservatoire d'espaces naturels de Corse

patrimoine naturel et culturel de la Corse

Les travaux scientifiques

Liste des travaux scientifiques réalisés par l'association et ceux auxquels elle a participé

Rechercher           

N°248 - Gestion conservatoire des sites de Cannella et Favone

Auteur : DESTANDAU R. et BOSC V. - Publié en 2010 - Editeur : AAPNRC

Télécharger le rapport - 21 pages

Gestionnaire des plages de Cannella et Favona depuis 1994, l’Association des Amis du PNRC / Conservatoire des espaces naturels de Corse œuvre sur chacune d’elle dans l’objectif de préserver leur richesse écologique. Les interventions du CEN-Corse pour la gestion de ces sites sont menées dans le cadre des conventions conclues avec l’Office de l’Environnement de la Corse et la DREAL (ancienne DIREN Corse).

Cette richesse écologique des sites passe essentiellement par la présence de l’espèce végétale endémique corso-sarde : la Buglosse crépue – Anchusa crispa. C’est pourquoi chaque année, une surveillance et un suivi précis sont effectués sur cette espèce.

Les principales actions de gestion ont été réalisées sur la plage de Cannella, par l’intermédiaire de la mise en œuvre du contrat Natura 2000 signé en 2003 pour une durée de 5 ans..
Le site a ainsi pu faire l’objet d’une opération de renforcement et de réintroduction de Buglosse crépue, par dissémination de graines. D’autre part, après de nombreuses actions d’arrachage et de coupe d’espèces végétales invasives (griffes de sorcières et agaves), de nombreuses plantations ont été effectuées sur le site. Pour éviter le piétinement intempestif de ces plantations et de la Buglosse crépue, une clôture physique et végétale a été mise en place de part et d’autre de leur répartition. Néanmoins, les fortes tempêtes de l'hiver 2008-2009 ont fortement endommagés les aménagements, réduit à néant le renforcement et fortement réduit les effectifs de Buglosse.

Concernant la plage de Favona, hors réseau Natura 2000 et sans protection particulière, le site ne peut faire l’objet actuellement que d’une surveillance et d’un suivi continu de la population de Buglosse crépue.
2010 est marqué par une quasi extinction de la population du secteur nord de la plage de Favona avec seulement 4 individu recensés.