Conservatoire d'espaces naturels de Corse

patrimoine naturel et culturel de la Corse

Présentation » S.O.S. Animaux en détresse

Nous recevons régulièrement des demandes pour savoir comment réagir face à un oiseau blessé ou un oisillon tombé du nid ou tortue trouvée. Voici quelques conseils pratiques lorsque cela vous arrive :

 

Préconisations générales

De manière générale, n'intervenir qu'en cas de nécessité (inidvidu en danger, espèce invasive...)

Ne relâchez pas d'animaux dans la nature sans le conseil de spécialistes (associations environnementales ou vétérinaire) !

Suivez les conseils ci-après avant d'appeler les organismes de protection de l'environnement ou les vétérinaires.

 

Les oiseaux

Un petit dépliant sur les oiseaux de Corse existe, visualisable ici.

  1. Dans un premier temps, conserver ses distances avant d'aller vers lui et se poser certaines questions : L'oiseau vient peut-être de tomber du nid. Est-il seul ? Est-il blessé ? En danger ?
  2. Si l'oisillon ne semble pas pouvoir s'envoler mais sautille de branche en branche ou volète au-dessus du sol, ne rien faire. Il ne lui faudra que peu de temps avant de pouvoir atteindre seul les hautes branches. Si il a déjà été recueilli, le remettre vite où il a été trouvé.
  3. Si nécessaire, le mettre à l'abri des dangers ou le replacer dans le nid. Les oiseaux contrairement aux mammifères, ont un odorat très peu développé. A savoir que le fait de les toucher n'entraînera aucun rejet par les parents.
  4. S'il est blessé :

- Protégez-vous ! Faites bien attention aux serres des rapaces et aux coups de bec des échassiers. Utilisez des gants et soyez vigilant aux mouvements de votre tête et de celle de l’oiseau !

- Capturez-le avec prudence, précautions et sans précipitation, à l’aide d’un tissu épais (serviette, vêtement…). Dans l’obscurité, l’oiseau se calmera. Maintenez-lui les ailes collées au corps et la tête cachée. Ne jamais bloquer ou fermer le bec d’un oiseau avec un élastique ou du ruban adhésif !

- Veillez à ne jamais l’exhiber, ce stress supplémentaire risquerait d’aggraver son état.

- En cas de besoin, tout oiseau peut être alimenté avec de la viande hachée avec le moins de gras possible et légèrement humidifiée (temporairement des croquettes pour chat préalablement hydratées). Ne jamais donner de lait, d’œuf, de pain, etc…

- Placez-le dans un carton, ne le mettez pas en cage, il risquerait de se blesser davantage. Isolez-le en attendant de le transférer vers une structure habilitée. Placez-le au calme dans une pièce tempérée.

- S'il s'agit d'un rapace : Appeler le Centre de soins rapace de Corse situé à Corte (Tél. : 06 89 04 95 69 / 04 95 46 08 31) afin de transférer rapidement l’animal vers le centre. Des conseils vous seront fournis sur les modalités de transport.

- S'il s'agit d'une espèce protégée : contactez l’ONCFS (04 95 47 85 45)

- S'il s'agit d'une espèce commune : contactez la Ligue pour la protection des oiseaux (LPO) qui vous conseillera au 05 46 82 12 34 ou contactez un vétérinaire.

 

A savoir : le CEN Corse ne peut ni récupérer ni soigner d'animaux sauvages.

D'autres informations sur le site internet de la LIGUE DE PROTECTION DES OISEAUX.

 

Si vous trouvez un oiseaux bagué visitez le site internet du Museum National d'Histoire Naturelle (MNHN) : www.mnhn.fr/mnhn/crbpo/
La découverte d’un oiseau bagué est capitale pour l’activité du Centre de Recherche sur la Biologie des Populations d'Oiseaux (CRBPO). Il est impératif de noter des informations et de les transmettre au CRBPO, 55 rue Buffon, 75005 Paris.
Il faut noter :

  • date de la découverte
  • lieu (commune et département)
  • espèce si possible
  • condition de la découverte (par exemple : trouvé au bord de la route, tué par mon chat, …)
  • état de l’oiseau : mort récente, blessé, …
  • vos coordonnées

* Si l’oiseau est mort, il faut envoyer la bague aplatie avec les informations ci-dessus au CRBPO.
* Si l’oiseau est vivant ou blessé : noter toutes les informations sur la bague et envoyer toutes ces informations au CRBPO. S'il est en bonne santé, il faut relâcher l’oiseau avec sa bague. Si l’oiseau est blessé et qu’il doit subir des soins : contactez les organismes adaptés (cités plus haut).

 

Les reptiles

Le guide de détermintation des reptiles pourra vous aider :

- s'il s'agit d'une espèce exotique observée en milieu naturel (Nouveaux Animaux de Compagnie - NAC) : contactez le centre A Cupulatta (Tél. : 04 95 52 82 34) qui pourra, selon le cas, récupérer le ou les individu(s)

Concernant la tortue de Floride vos observations nous intéressent, informez-nous par mail (avec une photo, le lieu et date d'observation, nom de l'observateur).


- S'il s'agit d'une tortue d'Hermann ou Tortue Cistude :

  • En milieu naturel : ne la ramassez pas ! La bonne raison est que cela est interdit par la loi, pour ces espèces protégées
  • Sur la route : aidez-la éventuellement à traverser
  • Votre chien l'a trouvée : empêchez-le de jouer avec elle et ne la ramassez pas
  • Dans votre jardin : laissez-la en liberté, restez attentif lors de travaux et déplacez-la si nécessaire
  • Blessée : renseignez-vous auprès d'un vétérinaire ou du CEN Corse
  • En milieu urbain ou fermé, tortue "apprivoisée" : contactez le CEN Corse

D'autres conseils sur le site internet du programme Life Tortue d'hermann.

 

- S'il s'agit d'une tortue de mer :

A savoir : le CEN Corse et A Cupulatta ne peuvent ni récupérer ni soigner d'animaux sauvages.

Ne relâchez pas vos Nouveaux Animaux de Compagnie (NAC) dans la nature!

 

Les amphibiens

Un guide de détermintation des amphibiens existe également.

Tous les amphibiens de Corse sont protégés et non comestibles!

Attention, en cas d'observations de fortes mortalités d'amphibiens (cours d'eau ou plan d'eau) prenez des photos, notez les coordonnées et remplissez le formulaire "alerte-amphibien" de l'UMR CEFE (Centre d'Ecologie Fonctionnelle et Evolutive) du CNRS de Montpellier ou informez le CEN Corse.

Concernant la Samandre de Corse, vos observations nous intéressent! Contactez le CEN Corse ou informez la base de donnée FNAT ou WNAT, si vous en avez l'accréditation.

A savoir : le CEN Corse ne peut ni récupérer ni soigner d'animaux sauvages.

Ne relâchez pas vos Nouveaux Animaux de Compagnie (NAC) dans la nature!

 

Les mammifères

En cas d'observation de cétacés échoués, suivez les conseils du Réseau Echouage, Catherine CESARINI pour la Corse (Tél. : 06 09 38 81 03) ou le CROSS (Tél. : 04 95 20 13 63) ou le SDIS (Tél. : 18 ou 112).


Les chauves-souris :

Visitez le site internet du Groupe Chiroptères Corse (GCC) et du Museum d'histoires naturelles de Bourges.

Contact GCC :  04 95 47 45 94.

 

Les espèces d'eau douce

En cas d'observation d'espèces de poissons exotiques vos observations les intéresse, pour toute observation de poissons que vous ne connaissez pas, photographiez et envoyez la photo au :

CPIE A Rinascita par mail : contact@cpie-centrecorse.fr ou voie postale :

Association A Rinascita di u vechju Corti
CPIE Corte Centre Corse
7, rue Colonel Feracci – BP 1
20250 CORTE

Informations sur les espèces de poissons déjà introduites ici.

Autres espèces d'eau douce introduites : écrevisse américaine (Orconectes limosus)...

Ne relâchez pas d'espèces d'eau douce exotiques dans la nature!

 



 

Cas de la flore invasive

Visitez le site internet du Conservatoire Botanique National de Corse (CBNC).

En cas d'observation de certaines espèces exotiques vos observations les intéresse.

La liste des espèces invasives est disponible ici.

Ne relâchez pas d'espèces exotiques dans la nature!
Certaines espèces invasives ou potentiellement invasives sont encore commercialisées ! Ne les achetez pas et ne les replantez pas !